Regardez les entretiens de l'OFMA sur la chaîne YouTube de l’OFMAConsultez et téléchargez le livret destiné aux professionnels de santé sur les antalgiques opioides: "Ce qu'il faut savoir, ce qu'il faut faire"Téléchargez les actes des 23èmes rencontres du RESPADD

Quand l’empathie soulage la douleur

Si vous souffrez, je le ressens. Hormis dans quelques cas particuliers, nous possédons tous la capacité d’éprouver la douleur des autres. C’est cette aptitude, et plus largement la possibilité de reconnaître et de comprendre les sentiments et les émotions d’autrui qui est à l’origine du concept d’empathie. L’empathie permettrait ainsi à chacun de mieux comprendre…

Douleurs chroniques, un mal silencieux et ravageur en entreprise

Douleurs de dos, de poignet, sciatique, cervicalgie, syndrome des jambes sans repos, douleurs neuropathiques… Un Français sur trois souffre de douleurs chroniques. Selon les études scientifiques, de 15 à 20 % de la population française adulte souffrirait de douleurs chroniques d’intensité modérée à sévère. Lorsqu’elles s’installent durablement, les douleurs chroniques entraînent des incapacités, des handicaps, des…

Crise des Opioïdes : panorama américain, allemand et français [video]

En cinq ans seulement, les overdoses d’antidouleurs ont causé quelque 200 000 morts aux États-Unis. Ces substances opioïdes (qui agissent comme la morphine) sont parfois très efficaces pour calmer certaines douleurs mais peuvent aussi s’avérer très addictives. Faute de suivi, une épidémie s’est déclarée outre-Atlantique, ravageant des familles et des communautés entières, jusqu’à peser sur…

Allo Docteur : bon usage des médicaments antidouleurs

Regardez le replay de l’émission Allo-Docteur avec les Dr Didier Bouhassira (Inserm) et Nicolas Authier (OFMA/Inserm) qui répondent aux questions des téléspectateurs. On y parle de paracétamol, ibuprofène, tramadol, éducation thérapeutique et cannabis médical. Comment arrêter certains traitements ? quels sont les risques d’un surdosage en paracétamol ou ibuprofène ? REGARDEZ LE REPLAY    …

L’expression faciale des chats pour évaluer leur douleur

Les chats sont de plus en plus populaires comme animaux de compagnie. Les raisons sont nombreuses : ils sont peu exigeants, ils s’adaptent facilement à la vie en appartement et ils sont très propres. Un sondage récent a révélé que la population féline dans les foyers québécois était d’environ 1,8 million. L’importance croissante que les chats prennent…

Tapentadol, quelle place pour cet antidouleur opioïde proche du tramadol ?

  Le tapentadol est un antalgique classé parmi les opioïdes forts. Il possède une activité agoniste μ-opioïde et des propriétés d’inhibition de la recapture de la noradrénaline. Les spécialités PALEXIA, contenant le tapentadol, ont obtenu l’AMM chez l’adulte dans le « traitement des douleurs aiguës modérées à sévères, qui ne peuvent être correctement traitées que…

Soulager la douleur animale avec le cannabis médical intéresse les vétérinaires

Canada, Israël, Chili, Argentine, Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni, Portugal … Au total, une trentaine de pays ont légalisé l’usage du cannabis et des cannabinoïdes en médecine humaine. La France devrait bientôt les rejoindre : une expérimentation en ce sens sera engagée dans le courant de cette année. Les patients ne seront pas les seuls à retirer des…

La douleur est la première indication de l’usage médical du cannabis

Ponctuel ou régulier, seul ou en groupe, pour soulager une souffrance ou chercher une convivialité… L’usage du cannabis diffère selon que sa finalité est médicale ou non médicale. En France, l’usage médical du cannabis, sous forme de médicament, est autorisé depuis 2013, sous forme de spécialités pharmaceutiques. Cet usage médical est généralement opposé à l’usage…

Savez-vous bien utiliser un masque ?

Le média en ligne Brut rappelle l’essentiel à connaitre pour faire bon usage de votre masque. A écouter, regarder et diffuser ! Surtout ne pas se tromper de sens Une fois qu’on l’a mis, ne plus jamais le toucher Le changer dès qu’il s’humidifie Boire et manger : le challenge Surtout ne pas le mettre…

Eviter les anti-inflammatoires sur des douleurs localisées en période de Covid-19

Pour soulager une douleur localisée (entorse, tendinite, déchirure musculaire, poussée rhumatismale…), la solution la plus sûre en période de Covid-19 est d’éviter l’application d’anti-inflammatoires. Pour les douleurs neuropathiques localisées, elles peuvent être traitées par des patchs de lidocaïne ou de la neurostimulation transcutanée. Ibuprofène, diclofénac, kétoprofène, aspirine … Il faut privilégier la prise de paracétamol…