EVOLUTION DES VENTES D’ANTALGIQUES OPIOÏDES EN FRANCE DE 2005 A 2016

L’agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM) a étudié l’évolution des données françaises de vente des antalgiques opioïdes. Ces données ont été analysées en dose journalière (DDD)  pour 1000 habitants par jour qui est un critère indirect d’évaluation de l’exposition de la consommation de médicament.

Les auteurs rapportent qu’en 2006, le dextropropoxyphène était l’antalgique opioïde faible le plus utilisé avec une diminution par deux de son usage jusqu’en 2010, année précédant son retrait du marché. Le tramadol, seul ou en association, et la codéine sont respectivement en deuxième et troisième places avec respectivement des augmentations de consommation de 62% et 42% sur la période 2005 – 2016. On note aussi un doublement des consommations de médicaments à base de poudre d’opium. Ces hausses ne semblent pas avoir compensé l’arrêt du dextropropoxyphène en grande partie à l’origine de la légère diminution de la consommation globale des antalgiques opioïdes en France.

Concernant les antalgiques opioïdes forts, la morphine par voie orale reste la première substance prescrite malgré une diminution de 11% sur les 10 années étudiées. En revanche, l’usage d’oxycodone a augmenté de 613% dans le même temps, de même que le fentanyl avec une hausse de 263% pour les formes transmuqueuses (uniquement indiquée dans le cancer) et  72% pour les patchs (libération prolongée). Ces augmentations peuvent avoir eu lieu soit au détriment de la morphine (fausse croyance d’un moindre risque de mésusage et de dépendance avec ces deux molécules) soit du fait d’élargissement des indications dans les douleurs non cancéreuses, notamment ostéo-articulaires et neuropathiques.

En complément de cette étude de l’ANSM, retrouvez les premières analyses de l’OFMA sur l’évolution des délivrances d’antalgiques opioïdes à partir des données individuelles de la CNAM (http://www.ofma.fr/publi/pharmacoepidemiologie-de-lusage-des-antalgiques-opioides-en-france/).

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/bcp.13564/epdf