Résultats de l’enquête officielle d’addictovigilance des médicaments contenant de la codéine  (associée au paracétamol)

Rapporteur CEIP-Addictovigilance Paris

Version : septembre 2017

Commission des Stupéfiants et Psychotropes , ANSM

Le résumé détaillé des dernières données d’addictovigilance sera bientôt disponible sur cette page.

Les données françaises d’addictovigilance ont recensé 610 notifications concernant les médicaments contenant de la codéine à visée antalgique entre 2007 et 2016 avec une augmentation à partir de 2011. Le nombre de cas a été multiplié par 2,5 de 2007 à 2016. Les spécialités les plus citées dans les NotS sont le Codoliprane® (40%), suivi du Dafalgan codéiné (22%) puis de la Prontalgine (12%) et de l’Efferalgan codéiné (12%). La douleur constitue la principale indication notamment rhumatismale suivie des céphalées.