Regardez les entretiens de l'OFMA sur la chaîne YouTube de l’OFMA18eme congrès national de la SFETDL'OFMA est partenaire de la semaine de la sécurité des patients. 26-30 novembre 2018 « Les médicaments antidouleurs à bon escient »Consultez et téléchargez le livret destiné aux professionnels de santé sur les antalgiques opioides: "Ce qu'il faut savoir, ce qu'il faut faire"Forum OFMA/SFETD « Pharmacosurveillance et bon usage des antalgiques »  Téléchargez les actes des 23èmes rencontres du RESPADD

Un nanomédicament à base d’enképhaline, un opioïde endogène, moins risqué que la morphine

L’équipe du professeur Couvreur de l’université Paris-Saclay annonce une voie originale et prometteuse pour administrer un opioïde en limitant les risques d’addiction. Utiliser des enképhalines, neuropeptides opioïdes endogènes, conjuguées à un lipide naturel endogène, le squalène, cela avec le double intérêt d’en ralentir la dégradation et éviter le franchissement de la barrière hémato-encéphalique pour limiter le risque d’addiction. L’étude récemment publiée sur un modèle de douleur inflammatoire chez la souris confirme l’absence de toxicité de ce potentiel nanomédicament et de diffusion dans le cerveau, tout en présentant un effet antalgique prolongé.

Pour en savoir plus, la publication originale: http://advances.sciencemag.org/content/5/2/eaau5148