QUTENZA EST INDIQUE ET REMBOURSE DANS LE TRAITEMENT DES DOULEURS NEUROPATHIQUES PERIPHERIQUES NON DIABETIQUES, SEUL OU EN ASSOCIATION AVEC D’AUTRES MEDICAMENTS ANTIDOULEUR.

QUTENZA est un patch cutané à base de capsaïcine, principe actif extrait du piment rouge qui entraîne une désensibilisation réversible des nocicepteurs cutanés supposée être à l’origine du soulagement de la douleur.

Depuis 2009, QUTENZA dispose d’une AMM centralisée pour le traitement des douleurs neuropathiques périphériques chez les adultes non diabétiques, seul ou en association avec d’autres médicaments antidouleur. Le 15 décembre 2010, dans son avis d’inscription, la commission de la Transparence a considéré que dans le traitement des douleurs neuropathiques autres que diabétiques :

– le service médical rendu par QUTENZA était modéré,

– sa place était réservée à la deuxième intention (patients en échec aux traitements conventionnels) et dans des structures spécialisées de prise en charge de la douleur compte tenu de la procédure encadrant son mode d’application,

– QUTENZA n’apportait pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge.

Le 23 juillet 2015, l’indication AMM de QUTENZA a été étendue aux patients diabétiques.

Parmi les troubles sensitifs des neuropathies diabétiques, les douleurs sont la plus fréquente des manifestations neurologiques. Elles peuvent avoir un retentissement psychosocial important et entraîner une altération de la qualité de vie. La spécialité QUTENZA est un traitement à visée symptomatique de la douleur neuropathique diabétique périphérique. Son rapport efficacité/effets indésirables est mal établi au regard des alternatives disponibles. Il existe des alternatives médicamenteuses (notamment antidépresseurs, anti-épileptiques, tramadol, opioïdes forts). QUTENZA n’a pas de place dans la stratégie thérapeutique.

QUTENZA n’est pas non plus susceptible d’apporter une réponse supplémentaire au besoin identifié par rapport à la prise en charge actuelle.

Compte tenu de ces éléments, la Commission considère que le service médical rendu par QUTENZA est insuffisant au regard des thérapies disponibles pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale dans le traitement des douleurs neuropathiques diabétiques périphériques chez les adultes, seul ou en association avec d’autres médicaments antidouleur. La Commission donne un avis défavorable à l’inscription sur la liste des spécialités agréées à l’usage des collectivités dans la nouvelle indication.

Source : https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2831687/fr/qutenza-capsaicine-antalgique-local-en-patch

Résumé des caractéristiques du produit : http://ec.europa.eu/health/documents/community-register/2017/20170504137835/anx_137835_fr.pdf